Retour à la saison des pluies – Kim Lefèvre

Dans cette seconde autobiographie, Kim Lefèvre partage avec nous son retour vers son Vietnam natal, après 30 années passées en France.

Sa plume est d’une douceur et d’une poésie, je me suis retrouvée happée dans ses souvenirs, ses rencontres, ses retrouvailles, ses peurs et ses espoirs. La lecture s’est faite de manière très fluide, comme lorsque l’on embarque sur un bateau et on se laisse porter par le courant, sans efforts, les yeux vaquant sur le paysage, saisissant couleurs et détails.

L’auteure nous fait aussi redécouvrir un pan de l’histoire du Vietnam, au travers sa famille restée là-bas, et les expatriés qu’elle rencontre en France. Elle ne s’étend pas sur les détails politiques, mais nous montre la réalité quotidienne des familles qui ont été touchées par les changements de régimes – quelques mots suffisent pour nous faire comprendre la dure vie de ces femmes et de ces hommes. Nous avons tous entendu parler de la guerre du Vietnam, des boat-people, mais cela n’a jamais été quelque chose de tangible pour moi avant ce livre. Je suis contente que ce livre m’ait fait ouvrir les yeux sur une partie de notre histoire que je ne connaissais pas, même si tout ceci n’est qu’effleuré dans “Retour à la saison des pluies”.

Ce roman est la suite de Métisse Blanche, mais peut se lire séparément.

“Encore une fois, je suis émerveillée par son sourire. C’est un éclat de jeunesse qui irradie sur son visage de très vieille femme, c’est un miracle de lumière et de fraîcheur. Elle est une autre personne quand elle sourit. Le sourire éclaire son visage comme une aurore, révélant dans un mélange étonnant l’innocence de l’enfant et la coquetterie de la femme.”

“J’ai tourné le dos à ce royaume enchanteur du temps jadis, le vague à l’âme, mais sans m’efforcer à retrouver ce qui était perdu.”

Voir sur Goodreads.

Pour en savoir plus sur l’auteure : Entretien avec Kim Lefèvre par Intersections.

Pour acheter le livre : Vous pouvez surement le commander dans vos librairies préférées, sinon pour l’achat en ligne, la Fnac semble proposer Métisse Blanche suivi de Retour à la saison des pluies, mais les deux livres séparés. Et sur Amazon, on le trouve d’occasion.

retour-a-la-saison-des-pluies-1280x907

Lettre de ma grand-mère à mon père, et une photo de la maison en Russie où il a passé ses premières années.


This is the second autobiography of Kim Lefèvre, a Vietnamese & French woman, who left Vietnam in 1960 for France. She shares with us, how after 30 years, she finds her way back to Vietnam, a country she thought she would never set foot in again. After publishing her first autobiography, Métisse Blanche (White Metis) where she explains what it is like to be a Vietnamese mixed-blood, Vietnam finds a way back to her, through old friends or acquaintances… until she starts correspond again with her family, and finds the courage to go back to her birth country.

I don’t know if this book has been translated in English, but I can tell you that the author has an exquisite writing, it flows, and is very poetic, full of wonderful descriptions – at least, this is how I perceive it.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s